Accueil > MAE SOLIDARITE > Contact

Contactez votre MAE Solidarité

MAE de la Haute-Garonne

  • Président MAE Solidarité
    M. Jean-Pierre SICRE

    55 rue Bayard
    31000 TOULOUSE

    Tél : 02 32 83 60 31 / Fax : 05 34 41 53 54
    mae31@mae.fr

  • Votre nom :
    Votre e-mail :
    Votre département :
    Votre objet
    Votre message
  • Nous situer
Carte de France MAE de la région parisienne

Actualité de la MAE 31

« 1944, enfin libre » : quand les élèves se saisissent de l'Histoire (Publié le : 03/05/2014)

« 1944, enfin libre » : quand les élèves se saisissent de l'Histoire

Près de 220 élèves et 40 professeurs de dix lycées professionnels de l'académie de Toulouse étaient réunis mardi 15 avril 2014 à l'Institut supérieur de l'aéronautique et de l'espace (ISAE) pour la finale du concours académique « 1944, enfin libre ».
MAES de la Haute-Garonne partenaire de ce premier concours initié par l’ONAC et le rectorat de l’académie de Toulouse
Ce concours a permis aux élèves, dans une démarche interdisciplinaire associant le plus souvent l'histoire, le français, les arts appliqués et l'enseignement professionnel, de s'engager dans un projet collectif de réalisation d'une œuvre artistique, en lien étroit avec les spécialités préparées dans les établissements.
Des productions de grande qualité, variées et riches
A l'issue de la présentation par les élèves de l'œuvre qu'ils avaient réalisée et de ce qu'elle traduisait de leurs recherches sur l'année 1944, les classes retenues aux trois premières places se sont vues chacune remettre un trophée en bois réalisé à l'initiative de l'ONAC à l'image d'un résistant régional et toutes les classes ont été récompensées collectivement par la remise d'un lot comprenant des chèques cadeaux culturels et de nombreux ouvrages, films et documentaires sur la période historique qui leur permettront de prolonger leurs réflexions.
Belle récompense pour le premier prix

Le premier prix a était attribué aux élèves de la classe de première baccalauréat professionnel hôtellerie du lycée professionnel Jean Vigo de Millau qui avaient réalisé, à partir d'un travail historique, un repas dédié à la libération de Millau.
Grâce à la généreuse participation des mutuelles partenaires de l'Éducation nationale (MGEN, MAIF, CASDEN, MAE, Autonome de solidarité), qui se sont associées à «1944, enfin libre » autour des valeurs que portait ce projet et qui sont aussi celles du mutualisme (engagement, solidarité, citoyenneté), les élèves millavois bénéficieront d'un voyage d'étude de plusieurs jours en Normandie au Mémorial de Caen, cité de l'histoire pour la paix, et sur les lieux de mémoire du débarquement allié du 6 juin 1944. Ils pourront ainsi y prolonger leur découverte et leur compréhension de cette année 1944 qui marqua un tournant dans l'histoire de la Seconde Guerre mondiale et dans l'histoire de la France.
Le deuxième prix a été attribué aux élèves de 3e prépa-pro du lycée professionnel de l'ameublement de Revel (31) qui avaient réalisé une valise pleine de symboles (déportation, résistance, libération...) en bois (marqueterie, sculpture et tournage).
Le troisième prix est revenu aux élèves de 3e prépa-pro du lycée professionnel Sixte Vignon d'Aureilhan (65) qui avaient réalisé une sculpture en aluminium et verre porteuse elle-aussi de nombreux symboles rappelant l'année 1944 (débarquement, alliés, résistance...).
Le jury a tenu, en attribuant un quatrième prix spécial aux élèves de 3e prépa-pro du lycée professionnel Jean-Louis Etienne de Caussade (82), à souligner l'originalité de leur production artistique : l'interprétation d'un chant sur 1944 écrit et composé par les élèves.
Félicitations à tous ces élèves, individuellement et collectivement, pour leur engagement et leur forte implication dans cette première action académique organisée spécifiquement dans le cadre du 70e anniversaire et qui a démontré tout l'intérêt qu'ils portent à cette partie de notre histoire nationale. N'oublions pas non plus leurs professeurs qui ont su conduire avec conviction d'intéressantes activités pédagogiques autour de cette démarche de projet.

Une école de Toulouse lauréate du concours (Publié le : 22/04/2014)

Une école de Toulouse lauréate du concours "Mobilisons-nous contre le harcèlement"

Le jury national du prix "Mobilisons-nous contre le harcèlement" a primé lundi 7 avril 2014, l'affiche réalisée par l'Accueil de Loisirs Associé à l'Ecole (ALAE) de l'école élémentaire Gaston Dupouy à Toulouse. Ce sont 27 enfants de cycle 3 qui ont participé à ce projet intitulé « Toi aussi tu peux en être la cible ».
L'objectif de ce travail était d'initier de nombreux débats sur le harcèlement sous toutes ses formes, en s'appuyant sur différents supports (vidéo, théâtre forum...). Les enfants ont été impliqués dans toutes les phases de création de l'affiche. Cette initiative se poursuivra avec de nouvelles actions tout au long de l'année. Les parents ont découvert les différentes étapes de création de cette affiche lors d'une journée portes ouvertes au collège Vauquelin et ils découvriront l'ensemble du projet à l'école Dupouy lors d'une exposition suivie d'un temps d'échanges lors d'un Café des Parents autour de cette thématique, en présence du délégué ministériel en avril 2014.

"Le bien être à l'École est une condition essentielle pour que l'Ecole soit un lieu préservé : le lieu des apprentissages et de la réussite de tous. Pour assurer le bien-être à l'École, nous nous mobilisons pour vaincre le harcèlement. (...) L'École refondée est une École à l'écoute de ses élèves, qui sait entendre et porter leurs voix, comme en témoignent aujourd'hui avec talent leurs productions dans le cadre de ce concours. " Benoit Hamon, ministre de l'éducation nationale.
Lancé le 30 janvier 2014 dans toutes les académies, le prix « Mobilisons‐nous contre le harcèlement » vise à :
‐ sensibiliser élèves et personnels éducatifs au harcèlement à l'école ;
‐ donner la parole aux élèves en les rendant acteurs de la prévention ;
‐ inciter à la mise en place de projets dans les établissements.

Le concours était ouvert aux jeunes de 8 à 18 ans répartis en quatre tranches d'âges (primaire, 6ème/5ème, 4ème/3ème, lycée) et en deux catégories (affiche et vidéo). Les créations devaient être le fruit d'un travail collectif. Chaque réalisation devait être accompagnée d'une fiche présentant le projet et le plan de prévention que l'établissement souhaitait mettre en œuvre grâce au prix.

Les 30 académies se sont mobilisées. Une première sélection a eu lieu en février pour désigner, dans chacune d'entre elles, un lauréat et un projet « coup de cœur ». La MAE (mutuelle d'assurance éducation), qui finance ce concours, a ainsi remis à chacun un chèque de 1000 euros pour la réalisation d'un projet qui sera suivi par les référents harcèlement académiques et départementaux, acteurs essentiels du succès de cette première édition. Après cette première sélection par académie, le jury s'est réuni au niveau national pour désigner 8 lauréats parmi plus de 200 productions présélectionnées.
Le 7 avril, en présence de Benoît HAMON, ministre de l'Education nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, ces lauréats ont reçu chacun la somme de 2000 euros, financés par la MAE, pour les aider dans la mise en œuvre de leur projet dont la vidéo ou l'affiche était une étape.

PartenariatFESTIVAL de LIVRE JEUNESSE de MIDI PYRENEES (Publié le : 22/02/2014)

Les 25 et 26 janvier 2014 la MAES 31 a participé à l'animation du Festival du livre de jeunesse Midi-Pyrénées.Le thème retenu pour cette 12ème édition était "Le sourire aux livres".
Lors de ces journées nous avons animé deux ateliers autour des risques domestiques grâce au tapis du jeu de l'oie pour les plus jeunes,et à un memo SMILEY pour tous les autres .
Notre soutien au projet proposé par le festival "Les p'tits reporters du livre" et aux divers prix 2014 : prix des ados remis à Axl Cendres pour "CONFESSIONS D'UN APPRENTI GANGSTER" et prix des enfants du livre 2014 remis à Gilles Abier pour "UNE GRAINE EN CADEAU", est très apprécié.